> Non classé > Manifesto de plaisir d’un gourmand libre

Où est passé le plaisir ? On croyait être au pays heureux où tout est permis, où l’on savoure le meilleur : l’amour, le temps qui passe, les potes, le bonheur,  quoi. Et puis on se rend compte que les Ayatollahs ont pris le pouvoir. Rien de ce qui n’est pas raisonnable n’est permis. Bon, à la rigueur, fumer ou rouler comme un dingue, ça se comprend.

Mais voilà qu’on passe au microscope nos fromages, qu’on ausculte les yaourts, qu’on soupèse la religieuse et qu’on traque la crème fraîche.

Résultat : entre les moines de la diététique, les mères supérieures du régime amaigrissant et les pères fouettards des antis tout, il n’y a plus de place pour la rigolade. Non seulement on ne rigole plus, mais avec des actualités pas jolies jolies, on nous remet encore une couche de grisaille par là-dessus.

Lire la suite de l'article
A propos de l'auteur

Articles similaires

Découvrez la définition du bon équilibre alimentaire ! Privilégiez la diversité car l’aliment...

Bien manger, au-delà d’un système d’étiquetage nutritionnel graphique, est avant tout une histoire...

Manger a beau être un besoin primaire, il ne se réduit pas pour autant à une simple...

Laisser un commentaire

Depuis des siècles, l’homme a appris à s’alimenter parfois dans des conditions dramatiques du fait…

Prenez 3 minutes et répondez à 5 questions pour participer, dire vos priorités, donner votre…

La street food s’est définitivement bien implantée en France. Et pour cause, restaurants de bagels,…