> On aime > Les Français prennent le temps de manger et c’est tant mieux !

2 h 22 : c’est le temps que les Français passent chaque jour à table. Cette durée, deux fois supérieure à celle des Américains et des Canadiens1&2 , révèle la vitalité du repas à la française. Alors que le restaurant du Pavillon France à l’Exposition Universelle de Milan conquiert de nouveaux adeptes de l’« entrée-plat-dessert », l’attachement des habitants de l’Hexagone pour leur modèle alimentaire ne faiblit pas. Et c’est tant mieux. Car le repas à la française est synonyme de Bien Manger.

Fondement d’une alimentation qui parle aux sens autant qu’au bon sens, le plaisir est l’invité des repas de plus de 9 Français sur 103 . Il en fait « en moyenne, des moments aussi agréables que lire ou écouter de la musique »1. La convivialité est un autre atout des repas hexagonaux : passer à table, c’est avant tout profiter de ses convives pour 7 sondés sur 103.

Et ce n’est pas parce que les Français prennent le temps de manger qu’ils mangent mal ou trop. Au contraire ! Le modèle alimentaire français favorise les bonnes habitudes à travers des repas structurés pris à heures régulières et comportant plusieurs plats. Malgré les facilités croissantes pour manger à toute heure, l’acte alimentaire reste en effet très concentré au moment des repas que près de 2 Français sur 3 essaient de prendre à table « systématiquement ou souvent »4.

Pour Gabriel Tavoularis et Thierry Mathé, chercheurs au Credoc : « le temps consacré à l’alimentation est abordé dans les pays latins comme une limite au temps consacré aux autres activités, tandis qu’aux États-Unis, se nourrir est considéré comme un acte technique, reposant sur une conception fonctionnelle de l’alimentation »5.

Alors que la prise alimentaire vise essentiellement à se nourrir en Amérique du Nord, le temps du repas reste valorisé pour lui-même et apparaît comme nécessaire à la vie en société en France. La communauté du Bien Manger n’a qu’une seule chose à en dire : pourvu que ça dure !

1 Enquête Emploi du temps 2010, Insee
2 Panorama de la société 2011, OCDE
3 « Les Français, le plaisir et l’alimentation », étude Harris Interactive pour la Fondation Nestlé, 2010
4 « Les français et le passer à table », Ipsos et Logica Business Consulting, 2012
5 Credoc, Consommation et modes de vie, n° 232 ISSN 0295-9976, septembre 2010

Lire la suite de l'article
A propos de l'auteur

Articles similaires

L’étiquetage nutritionnel fait à nouveau parler de lui (avec le projet de s’afficher en couleur),...

Déguster les saveurs de Saint-Germain-des-Prés, découvrir la cuisine du Moyen âge à Provins ou la...

Laisser un commentaire

Manifeste pour le bien manger

Les Ambassadeurs de la communauté du Bien Manger s'engagent à insuffler un mouvement positif proposant de remettre du bon sens dans l'alimentation et redonner de la valeur à ce que nous mangeons.


En savoir plus

Vous souhaitez participer au débat, défendre un point de vue, saluer une initiative


Contribuez ici

Recevez chaque mois le meilleur de la communauté du bien manger

Depuis des siècles, l’homme a appris à s’alimenter parfois dans des conditions dramatiques du fait…

Prenez 3 minutes et répondez à 5 questions pour participer, dire vos priorités, donner votre…

La street food s’est définitivement bien implantée en France. Et pour cause, restaurants de bagels,…